Drive

Nouvelle Classe E Coupé

Texte et interview : Marc Bielefeld, Photos : Jan Van Endert

Agilité et force, passion et maîtrise : comment combiner avec élégance ces caractéristiques en apparence opposées ? Deux danseurs du Ballett am Rhein se confient sur la danse, l’automobile et la Nouvelle Classe E Coupé.

Exprimer l'émotion

Rashaen Arts maîtrise un art exceptionnel. Il peut raconter une histoire sans prononcer un mot. Il peut peindre des tableaux sans pinceaux. Son langage ? La danse. En quelques mouvements seulement, il esquisse un cygne, son long cou, ses ailes hautes. Puis ses bras s’ouvrent vers le ciel, se déploient pour adorer le soleil : il est une fleur. Il exprime ensuite l’extase de l’amour par un entrechat. Et encore un saut. Ses pieds se croisent dans les airs à la vitesse de l’éclair. « Pour nous, les émotions sont fondamentales, explique Rashaen Arts. Nous les dansons. Et nos corps sont nos instruments. » Tout de noir vêtu, impeccable, il se tient debout. Dans son métier, une seule chose compte : l’équilibre entre la force et l’élégance, même si, à première vue, cela semble à l’opposé. Et c’est en prouvant que ce paradoxe n’est en fait qu’une illusion qu’une performance unique est possible.

Rashaen Arts, Danseur au Ballett am Rhein

« Pour nous, les émotions sont fondamentales. Nous les dansons. Et nos corps sont nos instruments. »

L'art dans le mouvement

Pour comprendre comment les danseurs parviennent à cet exploit, le mieux est d’observer et d’écouter attentivement Rashaen Arts. Lui aussi est en quête de contrôle et de concentration sur l’essentiel, à la recherche de légèreté et de matérialité. Le tout avec la plus haute exigence en matière de forme et d’esthétique. Rashaen Arts s’élance. Il court, saute, flotte au-dessus du parquet. Il sourit. Au même moment, il s’envole dans des bonds explosifs. Des courbes, des déplacements fluides, une arabesque suivie d’un fouetté, une jambe tourbillonne autour de l’autre, le corps tourne, la jambe libre tournoie autour de la jambe d’appui. Rashaen Arts recommence six fois, douze fois, vingt fois. Des centaines d’enchaînements qui se fondent en une seule et même figure. Et l’impossible se produit : tous les mouvements, aussi complexes soient-ils, semblent effectués sans aucun effort. Une fois sur scène, un grand travail physique devient un tableau majestueux. La création devient beauté, le mouvement de l’art.

La danse, allégorie de l'automobile

Les ingénieurs et les designers des voitures actuelles se trouvent eux aussi constamment face à ce défi : comment allier efficacité et dynamisme à un design expressif ? Comment réconcilier robustesse et agilité ? Comment intégrer des systèmes de plus en plus intelligents ? Une autre question persiste : comment transformer les dernières innovations technologiques en une expérience parfaite ? Et comment répondre aux demandes les plus complexes avec légèreté, clarté et sensualité ? Mais l’analogie entre danse et automobile ne s’arrête pas là. Les deux renferment une force incroyable. Dans le cas de l’automobile, il s’agit du moteur ; chez le danseur, ce sont ses muscles, sa soif de mouvement. L’automobile et le danseur doivent tous les deux dompter cette force, ce feu intérieur, pour produire un mouvement élégant. On fait face à des contradictions. Il y a d’abord la fureur, la puissance, qui doivent prendre forme. On veut de belles lignes, de la limpidité et le contrôle des mouvements. Et la Nouvelle Classe E Coupé en est l’exemple parfait.

 

Nouvelle Classe E Coupé, l'athlète sous le modèle

Calandre sportive avec l’étoile intégrée au coeur, long capot à bossages, parties latérales épurées, arrière athlétique et surfaces vitrées latérales d’un seul tenant donnent à la Nouvelle Classe E Coupé une silhouette dynamique, entre puissance et fluidité. Son train de roulement DIRECT CONTROL lui garantit agilité et confort grâce à un châssis surbaissé de 15 millimètres par rapport à la berline. Pour ce train de roulement, le système DYNAMIC SELECT propose trois modes de conduite : Confort, Sport et Sport+. En alternative, la suspension pneumatique AIR BODY CONTROL s’adapte au niveau de chaque roue à la situation de conduite rencontrée et assure un confort de roulement et une dynamique de marche de très haut niveau.

À l’intérieur, les quatre sièges sport individuels garantissent un confort absolu. Mais, là encore, le confort et la sportivité ne vont pas sans une élégance et une légèreté absolue, comme en témoigne le combiné d’instruments WIDESCREEN avec écran digital de 31 cm (12’’) qui semble flotter dans l’air. Côté performances, outre les nombreux systèmes intelligents d’aide à la conduite, la Nouvelle Classe E Coupé est actuellement proposée avec trois moteurs à essence et un moteur diesel 4 cylindres dernière génération de 143 kW (194 ch). D’autres motorisations et des versions 4MATIC seront commercialisées prochainement.

Nouvelle Classe E 400 4MATIC Coupé

Couleur
noire
Boîte de vitesses
automatique
Cylindrée
moteur 6 cylindres / 2 996 cm3
Puissance
245 kW (333 ch)
à 5 250-6 000 tr/min
Vitesse maximale
250 km/h
Consommation en cycle mixte
8,1-8,4 l/ 100 km
Emissions de CO2
183-189 g/ km
Fonction Stop/Start ECO
Oui