Drive

MAYBACH FÊTE SES 100 ANS

Rétrospective d’une marque synonyme de luxe ultime

TEXTE : THOMAS GIESEFELD // PHOTOS: MERCEDES-BENZ AG, MERCEDES-BENZ CLASSIC ARCHIVE, BENJAMIN ZIBNER

L’histoire de Maybach est étroitement liée à celle de Mercedes-Benz. L’objectif commun des deux marques : amener les voitures haut de gamme vers de nouveaux sommets. Coup d’œil dans le rétroviseur des débuts à aujourd’hui…

Wilhelm Maybach a d’abord développé le moteur à combustion interne léger avec Gottlieb Daimler, bien avant de construire les premiers modèles sous le nom de Maybach avec son propre fils Karl et le comte Ferdinand von Zeppelin, inventeur audacieux. La première automobile est construite en 1901 pour répondre au souhait d’un client. Certains des principes de conception de l’époque sont d’ailleurs toujours utilisés : le châssis allongé, le moteur placé à l’avant ou encore le radiateur dit « nid d’abeilles » qui assure la performance sportive et est encore le modèle de conception des unités de refroidissement de voiture.

Une collaboration avec Zeppelin

À partir de 1907, celui qui est alors qualifié de « roi des constructeurs » conçoit également de gros moteurs avec son fils Karl. Ce sont eux qui permettront le développement de l’aviation, une innovation qui changera à jamais le monde ! Dès 1912, des moteurs Maybach sont développés en coopération avec le comte Zeppelin, pionnier de la construction de dirigeables.

Les vols en zeppelin offrent une vue imprenable sur le monde et constituent une nouvelle façon de voyager, absolument merveilleuse : les passagers peuvent voler d’un endroit à l’autre, presque en apesanteur, dans le confort d’une cabine équipée de tout ce dont ils ont besoin.

Les vastes étendues de la rive allemande du lac de Constance, balayées par la brise, ainsi que le développement de collaborations avec des entreprises dans les environs immédiats, ramènent les efforts de ces pionniers infatigables sur les routes : à partir de 1921, des voitures sont fabriquées à Friedrichshafen.

Naissance de Mercedes-Maybach

L’expérience doit être la même sur les routes que dans les airs. À partir de 1930, certains modèles haut de gamme de la marque Maybach reçoivent d’ailleurs le nom de « Zeppelin ».

À l’époque où la construction automobile est encore artisanale, on confie la conception du corps de la voiture à des carrossiers indépendants. C’est ainsi que l’atelier Daimler-Benz, situé à Sindelfingen, participe à un projet de construction en 1928.

La DS8 Zeppelin, commercialisée au début des années 1930, dépasse de nombreux véhicules avec une cylindrée de 8 litres dotée de 12 cylindres et une boîte à 8 vitesses. L’intérieur, habillé de mohair et de cristal, respire l’élégance et le raffinement. La propre voiture de fonction de Karl Maybach est construite en 1957 sur un châssis des années 1930.  C’est la dernière Maybach officielle produite à Friedrichshafen avant que Daimler-Benz n’acquière une participation majoritaire et les droits de la marque en 1960.

Une marque automobile à part entière

De 2002 à 2013, la tradition des Zeppelin se poursuit avec la production des 57 et 57S, ainsi que des 62 et 62S. Les modèles sont conçus et développés sous la direction de Mercedes-Benz, mais Maybach devient une marque automobile à part entière. La sortie de la S 600 Pullman en 2014 rapprochera encore les deux maisons : sous l’égide de Mercedes-Benz, la marque Mercedes-Maybach se consacre désormais exclusivement au haut de gamme absolu.

La S 600 Pullman est une référence directe à la Mercedes 600, construite entre 1963 et 1981, aussi connue sous le nom de « grande Mercedes », dans laquelle a voyagé notamment le chancelier allemand Konrad Adenauer. Ce modèle luxueux offrait tout ce que les ingénieurs et les designers avaient alors à proposer en matière de technologie et de luxe.

Des concept-cars d’avenir

En 2016 et en 2017, deux concept-cars exceptionnels sont présentés sous le nom de Vision Mercedes-Maybach 6. Avec 5,7 mètres de long, les possibilités en matière de design sont impressionnantes ! Capot allongé et ligne de toit raccourcie : les deux modèles réinterprètent l’esthétique traditionnelle du coupé et du cabriolet. La poupe arrondie telle la coque d’un bateau et le plancher en orme font penser aux yachts les plus luxueux.

Le design « en goutte d’eau » des deux concept-cars est également inspiré du début du XXe siècle et de l’Art déco, exactement l’époque à laquelle sortaient les premières Maybach… À côté de l’excellence des moteurs et du design, l’efficacité de l’aérodynamique est également un axe de recherche important dans la conception des concept-cars Maybach. D’ailleurs Mercedes-Maybach a laissé entrevoir un aperçu du futur lors de la présentation du Concept EQS, le SUV qui sera le premier modèle de série 100 % électrique de la Marque.

Le design des modèles Mercedes-Maybach de 2021, et pas seulement celui du Concept-EQS, honorera pleinement les exigences d’excellence de la Marque. Pour les véhicules de Maybach-Mercedes comme pour tout objet ou expérience d’exception, reconnaitre ses origines extraordinaires et les inclure fièrement dans un avenir proche ou lointain ne peut qu’être profitable.

Maybach a une histoire aujourd’hui encore bien vivante, c’est même une des caractéristiques de la Marque. Et il n’y a qu’un seul mot pour la définir, avec tous ses éléments assemblés si harmonieusement : mythique.

Découvrez aussi la Mercedes-Maybach