Drive

Tournée des start-up à Majorque

Escapade en Classe B.

TEXTE : HENDRIK LAKEBERG // PHOTOS : MIRJAM WÄHLEN

L’atmosphère de vacances n’est qu’une des nombreuses raisons pour lesquelles les start-up se multiplient sur Majorque. Visite de l’île espagnole dans toute sa diversité avec l’entrepreneur Fabian Roschig.

Fabian Roschig se gare dans une ruelle de Palma, la capitale de Majorque. Ici, le rythme est différent de celui des hôtels et des plages de la ville. On y trouve ce que les 13 millions de touristes par an ne recherchent pas : la normalité. Seul le bleu intense de la mer au loin rappelle que ce quartier se trouve sur une des îles les plus touristiques du monde. Arrivé à Majorque en 2008 pour un emploi de consultant, cet Allemand a trouvé son équilibre et cofondé le réseau mallorcastartups.com, qui regroupe 1 800 jeunes entrepreneurs.

Moins de bouteilles plastiques

Le siège social de la start-up à but non lucratif cleanwave.org est installé dans un bungalow. Fabian Roschig est venu ici pour rencontrer Philipp Baier, un des fondateurs de l’organisation. Organisateur de grands événements pour les entreprises, cet homme a réalisé à quel point les bouteilles en plastique à usage unique étaient utilisées. « 1,5 million de bouteilles sont jetées chaque jour sur les îles Baléares », précise-t-il. Et une bonne partie finit dans la mer Méditerranée… Avec son épouse, il a donc décidé de fonder cleanwave.org. Cette start-up propose une alternative aux bouteilles en plastique avec la mise en place de fontaines offrant gratuitement de l’eau filtrée. Les hôtels et restaurants de l’île ont été les premiers à se laisser convaincre. Les recettes perçues par cleanwave.org grâce à la vente de bouteilles réutilisables en métal servent à financer différents projets durables.

 

Location de vélos électriques

La durabilité est aussi au cœur des préoccupations d’Ossian Vogel, fondateur de la start-up Urban Drivestyle avec Thorsten Schoof. L’ancien pilote d’hélicoptère a créé il y a deux ans une entreprise de location de vélos électriques à Majorque. Et comme beaucoup de clients demandaient si les vélos étaient à vendre, il a fini par en construire lui-même. Pour développer l’Uni Moke, premier produit d’Urban Drivestyle, il a réussi à collecter près de 360 000 dollars sur une plateforme de financement participatif ! Fort de cet incroyable succès, il a débuté la production de vélos se distinguant par leur design cool et leur praticité.
« Majorque est un véritable melting-pot. Entre les touristes et les habitants, nos vélos sont utilisés par des clients du monde entier. Dès le début, nous avons adapté nos produits à une clientèle internationale », explique Ossian Vogel.

Des employés heureux

Parc Bit est situé au nord de Palma, au milieu de plantations d’oliviers, d’amandiers, de prairies broutées par des moutons et des poneys. Depuis plus de quinze ans, les start-up peuvent louer un espace dans ce parc d’innovation technologique. C’est là que nous rencontrons Alex Rios et Sergio Cancelo, deux des trois fondateurs de Happyforce. Depuis 2015, ce service mesure la satisfaction des employés sur leur lieu de travail, grâce à un système d’évaluation simple et anonyme en ligne. Les directeurs et supérieurs hiérarchiques ne peuvent ainsi plus ignorer les problèmes… Quand l’ambiance est mauvaise, tout le monde est au courant. Happyforce, dont l’équipe est disséminée dans le monde entier, accompagne plus de 60 entreprises.

Réunion sous les palmiers

Fin de la journée. Fabian Roschig est d’excellente humeur. La liste des participants à la réunion de mallorcastartups.com est longue. Et la Finca Alaiar, récemment rénovée, est le cadre idéal pour une soirée placée sous le signe du réseautage. « On ne sait jamais sur qui on va tomber à Majorque. On rencontre des investisseurs par hasard sur la plage. Des entrepreneurs qui ont vendu leur société viennent sur l’île pour recommencer à zéro. Le Business with a purpose, c’est-à-dire des activités ayant un objectif qui fait sens : voilà la motivation de bon nombre d’entrepreneurs s’installant à Majorque », conclut l’entrepreneur.

Pourquoi à Majorque et pas ailleurs ?

Les start-up aiment s’implanter à Majorque parce qu’ici, travail et repos se combinent à la perfection. La nature, le climat et la mer jouent bien sûr un rôle important. Les plus de mille avions qui atterrissent chaque jour à l’aéroport aussi. Sans oublier l’infrastructure numérique, unique en son genre avec des câbles en fibre optique et un réseau 4G couvrant l’ensemble de l’île. Majorque est l’île la mieux connectée du monde. Mieux encore que Singapour ! Et puis beaucoup de grandes entreprises du secteur touristique ont leur siège social, ou au minimum une filiale, à Palma, la capitale de Majorque. C’est ce qui explique que, ces dernières années, les offres d’emploi dans le domaine de l’e-tourisme ont explosé.